Arsenal Productions

“LES CAMELEONS”

LES CAMELEONS

Tu peux acheter un disque des Caméléons, mais entre nous, tu te planteras moins avec une boule à neige ou une tour Eiffel porte-clés.
Parce qu'un disque des Caméléons, ça ne peut être qu'un souvenir. Le souvenir du jour où tu t'es trouvé face à sept mecs sautant partout en agitant des guitares. Ils lançaient des « Lalala », des « Lololo » entre deux riffs de cuivres et là tu t'es dit qu'il y en a qui sont faits pour ça. De toute façon, ils ne savent rien faire d'autre.
Vingt piges qu'ils écument les salles de concerts, les festivals, en France et ailleurs: Garorock, Fête de l'Humanité, Vieilles Charrues, Festi'Val-de-Marne, Bobital, Festival des Mondes Solidaires, Printemps de Bourges, les Arts à la campagne à Poupet, Les Feux de l?été, Dour Festival, Esperanzha à Floreffe, Francofolies de Spa - Belgique, Lott Festival à Hahn, Woodstock Open Air à Dornstadt , tournées en Allemagne, Coup de Coeur Francophone ? Québec.
Tout a commencé du côté de Nantes en 1991, une histoire classique de potes qui comptent bien foutre un joyeux bordel dans les bars qui ferment tard. En 1995, les Caméléons sortent « Viva la fiesta » - un album engagé, comme son nom l'indique - qui se vendra à plus de 10 000 exemplaires.
Suivront « Hay la frita » en 1997, « Chaleur » en 1998 et « Todos » en 2001 qui sortira chez Small Axe/Tripsichord ; plus de 25 000 albums vendus. A cette période, Charb, l'actuel directeur de Charlie Hebdo s'est retrouvé dans une salle moite et enfumée de la région parisienne (Le Bataclan) où les Caméléons décollaient la peinture à grands coups de pédales disto. Ce n?est pas son truc, le rock festif, mais il était sur le cul et en a même glissé quelques lignes dans son canard.
En 2003, sort l'album « Joyeux Bordel » , c'est ce qu'on appelle une récurrence du thème! Un live est enregistré au VIP à St Nazaire fin 2004. Les Caméléons signent alors chez Wagram qui distribue désormais l'ensemble du catalogue. Suivent les albums « Pas de concessions » et le 8ème : « Ya basta » en 2009, tout ça est enregistré au Garage hermétique à Rezé sous l'oreille attentive du talentueux NicoTep (Nicolas Moreau du studio Le Garage hermétique qui a vu passer dans ses murs : The Libertines, Zabriskie Point...)
Les gars ont passé la trentaine et ont récupéré leur production, les textes sont parfois moins légers. On trouve même de la poésie au détour d'une phrase banale et surtout des mélodies implacables, marques de fabrique du groupe.
Aujourd'hui les enregistrements sont léchés et la prod impeccable, le nouvel album, (le 9ème si tout le monde a suivi) « Ferme ta gueule » confirme, s'il en est besoin, que ce groupe est bien un groupe de rock, et même s'il est d'une redoutable efficacité, c'est toujours sur scène que ça se passe.
On a appelé ça du Ska, du Ska punk, du rock festif avec des cuivres et des textes en Espagnol. Il n'y a que lorsqu'ils s'arrêteront qu'on dira que les Caméléons faisaient du Caméléons. Ils l'ont déjà prouvé plus de 1000 fois, va voir si je raconte des conneries!



Tournée 2016

DateLieu
le 07 juillet PLACE KERGOUSTIN (SAINT GILLES CROIX DE VIE)